ACTUALITES  de   MAYOTTE

Bilan de 2014 : températures très élevées
et pluviométrie proche de la normale, malgré de forts contrastes

Pluviométrie

Le bilan pluviométrique de Mayotte est proche de la normale (-3% en moyenne) ce qui classe 2014 au 32ème rang des plus arrosées depuis 1960 (classement établi à partir de 4 postes).

Cependant, l'année a été très contrastée avec un "kashkasini" fortement excédentaire (janvier à mars, +27% et 5ème rang des plus pluvieux depuis 1960) avec, notamment, le passage à proximité du cyclone tropical très intense "Hellen" (29 et 30 mars) qui a fortement arrosé la partie occidentale de l'île (pluie exceptionnelle, en particulier, à M'Tzamboro, 275 mm sur 2 jours).

Une sécheresse exceptionnelle a succédé à ce premier trimestre bien arrosé ;  la période allant d'avril à octobre inclus est la plus sèche jamais enregistrée à Mayotte depuis 1960 (-60%). Les pluies de novembre mettent fin, temporairement, à cette succession de mois déficitaires (+30%) mais décembre, malgré quelques fortes averses, va afficher un bilan à nouveau déficitaire (autour de -40%, 4ème rang sur 46 ans). 

 

Thermométrie

Pour Pamandzi, 2014 est, comme à La Réunion, la deuxième année la plus chaude depuis le début des mesures en 1951. L'écart à la normale1 1981-2010 est de +0,7°C et l'écart à l'année la plus chaude (2010) n'est que d'un peu plus de 2 centièmes de degrés Celsius.
Les mois de juillet et d'octobre 2014 ont été les plus chauds jamais enregistrés sur l'aéroport de Pamandzi.

Anomalies de températures  annuelles moyennes à Pamandzi depuis 1951

1 normale : moyenne sur la période trentenaire 1981-2010

 

Anomalies des températures minimales et maximales quotidiennes à Pamandzi (7m) en 2014
par rapport à la pseudo-normale 1981-2010

 

Le vent

Pamandzi est le seul poste à mesurer le vent à Mayotte. Le vent maximum instantané n'a jamais atteint les 100 km/h en 2014, les rafales maximales enregistrées lors du passage du cyclone tropical très intense "Hellen" ont été de 89 km/h.